Cantoria – Danielle Martinigol

Synopsis : 
« — Réalises-tu, Khena, que tu pars pour le cantorium, le plus haut lieu consacré au chant de toute la planète Cantoria ? Tu en as tant rêvé ! Nul autre endroit n’est aussi célèbre pour accomplir une carrière de chanteuse au service de la déesse Astrale. Et voilà qu’à partir de demain, tu seras là-bas et tu feras partie des meilleures Notes du monde ! »
Mais sur Cantoria tous les chanteurs ne sont pas égaux. Conduite par Arth, un garçon à la voix exceptionnelle, la révolte gronde. Lorsque Khena part aux limites du système stellaire, Arth et les rebelles embarquent clandestinement. Mais une menace rôde dans l’espace. Et dans l’ombre les enChanteurs agissent…

Mon avis :
Après avoir acquis ce roman lors de la semaine de l’imaginaire de L’Atalante, l’an dernier, je l’ai fait patienté un bon long moment ^^’
J’avais quelques appréhension avant de le commencer parce que mon dernier livre de Danielle Martinigol est L’Or Bleu, lu au collège dans le cadre du cours de français et pour lequel je garde un très très bon souvenir. (Pour dire, je me souviens encore du sujet de la rédaction qui avait suivi la lecture de ce livre.) Donc j’avais peur de ne pas retrouver la « patte » qui m’avait tant plu !

J’ai aimé / J’ai adoré :
– découvrir la planète Cantoria où la principale énergie est le chant. Non pas la musique, mais bien le chant, la voix… et où tout tourne autour de ça, que ce soit la « politique / religion », la science / magie, la technologie…
– suivre Khena et Arth, voir leur évolution et suivre leur histoire… ^^
– le message « sous-jacent ». Il est glissé ça et là sans être trop lourd, juste assez pour faire comprendre qu’il y a un truc qui ne colle pas, qu’il faut changer les choses
– retrouver le plaisir de la plume de l’auteur, même après plusieurs années sans la lire.

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :

Je regrette : 
– comme je l’ai déjà dit plusieurs fois lors de ma lecture (notamment sur FB), de ne pas avoir eu assez de vocabulaire musical pour raccrocher chaque personnage (enfin leur nom) avec ce à quoi il correspond ! Bon heureusement pour moi, ce sentiment d’inconnu reste assez minime
– de ne pas avoir l’imagination musicale ! j’ai eu parfois du mal à m’imaginer les chants.

En conclusion,
Un planet/space opera très accessible et très musical où on a plaisir de (re)découvrir la plume de Danielle Martinigol

Cette lecture entre dans le cadre du SSW et du S4F3 😀

S4F3 ssw-3

Publicités
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. On ne t’arrête plus ^^

    J'aime

    Réponse
    • Je pense que ce sera la dernière ^^
      Faut dire que le challenge de Xapur m’a aidé à reprendre le rythme et de me rendre compte que j’ai plein de livres ni trop long, ni trop court (souvent du jeunesse) et que c’est pile ce dont j’ai besoin en ce moment ^^

      J'aime

      Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :