Paris des Merveilles, tome 2 : L’Elixir d’Oubli – Pierre Pevel

Synopsis :
Quelques mois après l’épilogue des Enchantements d’Ambremer, notre mage préféré va se voir confronté de nouveaux à un tourbillons d’événements tous plus incompréhensibles les uns que les autres. Cela commence par l’état de santé détérioré d’Edmond Falissière, historien et meilleur ami de Griffont, qui doit partir en Auvergne faire une cure. Puis par la découverte d’une colonie de minimets inconnue en plein coeur de ce Paris de la Belle Époque. Et enfin par la présence d’un mage noir, Giacomo Nero dont tout le monde semble avoir peur …
On découvrira également ce qu’il advint très secrètement dans le royaume de France durant l’hiver 1750, on fera également connaissance avec un mystérieux personnage, le Lys pourpre, d’une baronne de Saint-Gil et d’un chevalier de Castelgriffe …

Mon avis :
Après une petite panne de lecture (d’envie de faire quelque chose à vrai dire…), me voilà à me plonger de nouveau dans le Paris des Merveilles pour retrouver Griffont et Isabel de Saint Gil pour une nouvelle aventure. Toujours en lecture commune avec Lynnae (qui malheureusement lâche l’affaire pour la suite et on ne lui en voudra pas 😉 )

Des ficelles similaires au 1er tome
On retrouve notre équipe de chic et de choc quelques mois après leur précédente aventure. Ça commence l’air de rien par un évènement qui semble minime mais qui se retrouve complémentaire d’un complot plus compliqué mêlant humains, mages, outremondiens et dragons renégats.
Comme dans le précédent tome, la fin est un peu précipité, va un peu trop vite alors qu’on a pris notre temps de démêler l’entrelacs d’intrigues diverses.
Même si une nouvelle fois, la résolution de l’intrigue me semble un peu décousue (mais bon c’est magique).

Un gros flashback
Pile a des moments « clé », (enfin surtout des moments où on n’a pas envie de lâcher la vie de Griffont ou d’Isabel de Saint Gil), on quitte la Belle Epoque et on se retrouve durant l’hiver 1750 à suivre une autre intrigue qui parait de prime abord sans rapport. Ce FlashBack nous permet de découvrir l’origine des Cercles de mages ou encore de la rencontre entre Griffont et la baronne donc ce sont des moments très intéressants 🙂

Toujours un peu plus loin dans la magie
Si j’avais aimé le 1er tome pour ça, le second m’a réjouis en nous faisant découvrir un peu plus le monde magique : Dragons renégats, ogre intelligent, minimets (qui m’ont fait pensé au dessin animé « Minipouss« ). On ne visite pas trop Ambremer ou l’Onirie rencontré dans le 1er tome mais on y découvre Sepulcra. On apprend aussi l’ultime punition que peuvent subir les êtres magiques.

En conclusion, 
Un tome qui m’a plus plu que le précédent même si les ficelles sont très semblables, l’esthétisme, les caractères des personnages et la nouvelle intrigue m’ont bien plu et je me plongerais avec plaisir dans le 3è et dernier tome de cette série (et si le cœur m’en dit dans les nouvelles associées 😉 )

D’autres avis chez : Sia, Elhyandra, …

2 réflexions au sujet de « Paris des Merveilles, tome 2 : L’Elixir d’Oubli – Pierre Pevel »

  1. J’ai bien aimé retrouver ce duo de choc 🙂 Et de les découvrir grâce aux flashbacks. Après, il m’a manquée la « magie » du premier tome : la découverte de ce Paris Merveilleux, de la période revisitée.

    J'aime

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.