Mars la Verte – Kim Stanley Robinson

Synopsis :
Quelques siècles aprés le premier atterrissage, Mars a défintivement changé de couleur. Les patients efforts des colons sont récompensés : aidés par une longévité surhumaine, ils ont permis à une flore élémentaire de se frayer un chemin entre les roches. Le réchauffement du sol a libéré mers et océans ; des nuages sont apparus dans le ciel.

Mais les hommes et les femmes ont changé eux aussi. Depuis la révolution durement réprimée de 2061, les Cent Premiers se sont dispersés sur toute l’étendue de la planète. Ils sont divisés. Certains sont rentrés en guerre contre les terraformeurs et leur projet qu’ils qualifient de crime écologique. Une course-poursuite s’engage entre les tenants de l’éco-économie, déterminés à préserver la sauvagerie initiale de la planète, et les multinationales, avides de récupérer les profits liés aux mines martiennes et à l’ascenseur orbital construit sur l’équateur de la planète argentiers du monde, sera terrible.
Que deviendront les Terriens, désormais prisonniers d’une planète surpeuplée, miséreuse et polluée ? Tout peut à nouveau basculer dans la violence, et le rêve d’une Mars vivable et douce se transformer en cauchemar.

 Mon avis :
Voilà il y a un moment que j’avais commencé le second opus de la Trilogie Martienne, mais voilà, il faut toujours que je sois attirée par ce genre de livre au mauvais moment, parce qu’une fois bien entamé, sont arrivé les vacances avec les révisions et les partiels qui les suivent… Ce qui signifie que j’ai du laisser en plan le pavé, et ça c’est mauvais pour moi… Mais passons au vif du sujet :

 J’ai aimé/J’ai adoré:
- retrouver les divers "point de vue" puisque ce n’est pas réellement ça, mais plutot une façon de suivre un personnage dans son action, sa vision, etc
- retrouver des personnages que j’avais su apprécié telle qu’Hiroko, et pouvoir la découvrir sous un œil différent de celui des Cent Premiers. Et continuer de détester ou d’apprendre à détester d’autre personnage comme Maya (elle et moi, on est pas copine, c’est affreux!).
- apprécier des personnages comme Sax sur lequel j’avais eu jugement hatif. Dans ce tome, j’ai su l’apprécier, le découvrir à sa juste valeur.
- et enfin pour conclure sur les divers personnages, en découvrir de nouveaux tel que Nirgal ou Art qui sont devenus important et qui sont très intéressants.
- finalement encore un point sur les personnages : l’âge qui parâit important mais qui disparaît plus ou moins. On sait que certains sont vieux (voire très vieux du genre pas possble ou presque) mais on l’oublie assez vite, mais l’auteur nous le rapelle par petites touches comme, nous dire l’âge ou les conséquences de l’âge de tel ou tel personnage.
- la Couverture : j’ai mis un certain temps avant de remarquer que la planète en fond n’était autre que la Terre *sifflote*, mais sinon je la trouve très jolie, même si pas tout  a fait en accord avec les descriptions.
- les descriptions justement, elles sont très nombreuses mais servent à nous faire imaginer (avec la carte en début) ce que devient le monde que l’on a laissé derrière nous dans Mars la Rouge. D’ailleurs ses mêmes descriptions ont su me faire rêver car elles sont complêtes et précises de la toute petite pousse à la précision des couleurs et températures, on s’y croit vraiment. (Aller j’enfile ma combi et j’y retourne :P)
- suivre l’évolution politique de ce qu’advient la planète rouge, les conflits, les alliances,… tout ce tome nous tient en haleine sur la liberté de Mars, Mars libre or not?

 Je n’ai pas aimé/J’ai détesté:
- voir la situation de la Terre se dégrader ainsi, si ça arrivait vraiment, j’aimerai mille fois être sur Mars ^^’

 Je regrette :
- d’avoir mis autant de temps pour le lire, car ce livre est vraiment génial, j’ai juste su mal choisir le moment pour le commencer et une fois dedans avoir du le laisser en plan pendant un bon moment qui fait que j’ai eu certaines difficultés à me replonger dedans.

 En conclusion,
Un très bonne suite qui continue de nous étonner et qui nous donne envie de continuer l’aventure martienne. Pour le moment, mon avis ne fait que se confirmer, la Trilogie Martienne est une excellente trilogie.

http://img529.imageshack.us/img529/3305/marslaverte.jpg

Ce livre a été lu dans le cadre du Challenge SFFF ^^ 2/10

Logo Challenge SFFF

Bonne Lecture

About these ads
Poster un commentaire

13 Commentaires

  1. Bon bon bon, faut que je mette à lire le premier tome quand même ! Ce genre me plairait pas mal, je pense !

    Réponse
  2. J’ai adoré les 3 tomes. Je les avais lu lors de leur sortie en grand format (un cadeau de mon époux!)

    Réponse
  3. Je ne connaissais que de nom, je ne sais pas si ça me plairait. Je vais rester sur mes Asimov pour ton challenge, je pense ^^ Contente qu’il te plaise, néanmoins !

    Réponse
  4. J’avais eu envie de lire cette trilogie il y a une dizaine d’année mais je n’avais jamais conclu ! Ton billet me donne envie de les acheter !

    Réponse
  5. je n’arrive pas à me décider à lire ce 2° tome, pourtant j’ai adoré le 1°

    Réponse
    • J’ai aussi mis le temps avant de me lancer dans le 2nd tome!

      il faut prendre son temps en espérant qu’il viendra un moment où tu n’auras qu’une envie : Le lire ^^

      Réponse
  6. Ravi que la magie est opérée une seconde fois, mais je n’en doutais pas vraiment. Te reste encore à découvrir un pan de cette excellente histoire, petite veinarde ;o)

    Réponse
    • oui il m’en reste un "bout" mais je vais le garder pour mieux le savourer (et arrêter de commencer ce genre de livres avant mes exams, c’est pas bon pour eux ^^)

      Réponse
  7. Plume d'Autruche

     /  19 février 2011

    Pour ma part, autant j’ai adoré Mars la Rouge que j’ai eu un petit peu plus de mal avec Mars la Verte et encore plus Mars la Bleue que je n’ai même pas réussi à finir =/ Pourtant, je suis un grand fan de SF et encore plus de la planète rouge (même si elle change de couleur ^^), mais je n’ai pas trop aimé les longueurs dont souffrait par moments le livre, notamment lors de la conférence de Dorsa Brevia… C’est assez lent, je trouve, au final. J’ai nettement préféré Fondation d’Asimov qui a plus de rythme.

    Réponse
    • J’ai beaucoup apprécié Mars la Rouge, j’ai aussi apprécié Mars la Verte (malgré le mal que j’ai eu pour le lire) Et contrairement à vous/toi?, j’ai vraiment aprécié la conférence de Dorsa Brevia, j’ai trouvé qu’elle était importante pour le future de la planète ;)

      après chacun à sa façon de voir un livre ^^

      pour les Fondations d’Asimov, je ne peux pas juger, je n’ai pas encore commencer à les lire!

      Réponse
  8. Autant j’avais bien aimé Mars la Rouge, autant le deuxième volet m’a déçu. Je prévois de lire le troisième, j’espère que ça ira mieux.

    Réponse
  9. Tout à fait d’accord avec les commentaires sur le rythme lent. Bon, d’un coté ça pose l’atmosphère, çà permet de s’immerger complètement (un peu comme dans les Stephen King); d’un autre çà plombe l’action qui est déjà pas énorme. Je comprends que certains ai lâché l’affaire. Pour ma part j’ai failli abandonner plusieurs fois pendant les interminables descriptions aréologiques. C’est parfois très lourd et à moins d’être géologue ça devient vite très ennuyant. Cela dit il faut reconnaître qu’on a vraiment l’impression que l’auteur est allé sur Mars, un tel degré de précision est stupéfiant. Sinon Snow moi aussi je déteste Maya, mais j’ai également très peu d’atomes crochus avec Ann, cette vieille bique. Dans le lot je mettrais aussi Jackie, terrible garce qui devient vraiment antipathique dans Mars la bleue; J’adore Nirgal par contre; Sax aussi, c’est vrai qu’il devient attachant. Ah, j’allais oublier Hiroko que je déteste de plus en plus au fil des tomes (tellement indifférente, pense vraiment qu’à sa gueule); Enfin, ce qui me fait le plus rêver ce sont les lieux, comme dans tous les livres de SFFF, l’atmosphère qui s’en dégage. La conférence sur le Terraforming à Burroughs, Sabishii la ville étudiante…

    Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  370 followers

%d bloggers like this: