Binti – Nnedi Okorafor

Synopsis : 
Maîtresse harmonisatrice du peuple Himba, Binti est vouée à reprendre la boutique d’astrolabes de son père… Mais l’incroyable don pour les mathématiques de l’adolescente lui ouvre les portes de la prestigieuse université interplanétaire Oomza.
Binti embarque sur le Troisième Poisson à l’insu de sa famille. Mais au cours du trajet, les Méduses, ennemies millénaires des humains, abordent le vaisseau pour en massacrer les passagers. Commence alors pour Binti un combat pour sa survie et celle de ceux qui lui sont chers.

Mon avis : 
Après avoir découvert la plume de Nnedi Okorafor avec Kabu Kabu, j’ai voulu continuer avec Binti qui est un format « plus long » puisque cet ouvrage contient les 2 premiers « tomes » de la saga Binti qui en comprend 3 : 1.Binti, 2. Binti : Home, 3. Binti : The Night Maskerade. Le dernier étant sorti en 2018 en VO est sans doute en cours de traduction puisqu’il est sensé sortir l’an prochain 😉

Un mélange d’Afrique, de Space opéra et de Mathématiques
Binti est une jeune fille/femme issue de la communauté Himba, une communauté très fermée sur elle-même. Elle possède un très grand talent mathématique et se voit offrir une place dans la plus prestigieuse université de l’Univers.
Tout au long du livre, on croise de nombreuses occurrences au mathématique puisque Binti « médite » en « arborescent » diverses équations (perso ça me filerait juste la migraine vu mon amour des maths ^^’ ). Elle est aussi très attachée à sa culture et comme l’histoire est surtout du point de vue de Binti, on est assez vite immergée dans cette « vague rouge orange comme l’otjize »

Une première partie assez « simpliste »
Hormis le passage assez dur à lire de l’abordage des Méduses, j’ai trouvé la 1ère novella assez simpliste. en effet après le carnage qu’elle a vécu, elle devient malgré tout ami avec ses agresseurs, elle se retrouve propulser héroïne et même si elle est un peu solitaire se fait assez facilement des amis.
Donc à part le passage « guerrier » et la parenthèse désertique, je n’ai pas spécialement été convaincue, mais je voulais quand même savoir la suite.

Une seconde partie plus passionnante.
La seconde novella nous ramène sur Terre. Là on découvre les conséquence de l’acte de Binti de partir pour Oomza, à quel point ça a chamboulé sa famille. Et surtout on découvre un nouveau peuple, des choses qu’on n’aurait pas pu imaginer (même pour Binti) et même si ça reste assez succinct (du fait du format novella) ça m’a beaucoup plus parlé que la partie extra-terrestre.

En conclusion, 
Un livre à la lecture sympathique, même si j’avoue n’avoir pas compris l’engouement (surtout le double prix qu’à reçu la 1ère partie). Un ménage intéressant de culture traditionnelle Himba, de mathématiques et d’extra-terrestre. J’ai plus apprécié la seconde partie et attend la troisième et dernière car on termine sur une action qui débute et dont je veux connaitre la suite.

D’autres avis chez : Lune, Ombre Bones, Celindanaé, Tigger Lilly
Et pour comprendre cette histoire d’intégrale pas vraiment intégrale, je vous laisse lire cet article

Et comme je l’ai expliqué, c’est un ensemble de Novella donc ça rentre encore dans le projet Maki 😛
Voilà donc ma 4è lecture ! ( plus que 48 lectures ! je crois que je suis à la bourre ^^’ )

7 réflexions au sujet de « Binti – Nnedi Okorafor »

  1. Ping : Binti | Nnedi Okorafor – Le dragon galactique

  2. C’est vrai que le premier texte est plutôt simple voir naïf, mais je pense qu’il ne faut pas oublier qu’il s’adresse à un lectorat très jeune 🙂
    J’ai beaucoup aimé l’ensemble et les thématiques développées en tout cas.

    J'aime

    • Oh je n’ai pas oublié qu’il est plus vers un public jeune 😉 (même si en vo il est publié en adulte, du coup ça pourrait être du « Young/New adult » entre ado et adulte 😉 )
      J’ai l’habitude de lire des livres jeunesse mais là j’ai eu du mal à accrocher, malgré tout sur la première partie… Ca arrive 😉

      J'aime

  3. La première novella est assez Young Adult, et comme toi je reste assez surprise de l’attribution du Hugo. Pourtant, c’est un des rares textes que j’ai apprécié avec une intrigue simple, des enjeux tout aussi limpides et des ressorts connus.
    La suite est bien au-dessus et je trouve la plume vraiment chouette.

    J'aime

  4. Du coup heureusement qu’il n’y avait pas qu’une seule novella dans cette édition, ça permet de laisser une meilleure impression. Enfin bon, une vraie intégrale ça aurait été encore mieux. ^^

    J'aime

    • J’avoue que ton article m’a pas mal éclairé ! J’étais restée sur 2 novellas ^^’ (j’ai pas spécialement percuté que Le Feu Sacré était une « nouvelle rajoutée » )
      Mais c’est clair que cette édition est pas claire et ça embrouille pas mal de monde ^^’

      J'aime

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.