RC 2722 – David Moitet

Synopsis :
Dans un monde où une infime partie de la population a survécu à une épidémie, Oliver est le réfugié climatique RC 2722. Il fait partie des chanceux. Du moins c’est ce qu’il croit…
Depuis le grand effondrement, Oliver a grandi dans une ville souterraine, hypersécurisée, où la population se protège des virus et des ondes radioactives extérieuresEntre un père et un frère, tous deux haut gradés, il a du mal à trouver sa place. Mais quand l’un meurt mystérieusement et que l’autre est condamné à l’exil, son univers vacille.
Et si ces deux évènements cachaient un secret bien plus grand ? En quête de réponse, Oliver n’a pas le choix : Il doit remonter à la surface !

<p class="has-text-align-justify" value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80"><strong><span class="has-inline-color has-luminous-vivid-orange-color">Mon avis : </span></strong><br>Je connaissais l'éditeur Didier Jeunesse pour ses superbes albums jeunesses. Et le pitch de ce livre m'a intrigué (bon le fait qu'on soit en pleine pandémie a pas mal joué)Mon avis :
Je connaissais l’éditeur Didier Jeunesse pour ses superbes albums jeunesses. Et le pitch de ce livre m’a intrigué (bon le fait qu’on soit en pleine pandémie a pas mal joué)

Un post apo pas si lointain
On se retrouve dans ce roman dans un monde post apocalyptique qui me semble assez réaliste : Une pandémie (et une très mauvaise gestion du gouvernement…), des bunkers géants, un désert du au réchauffement climatique intense, des réfugiés, des villes controlées par les puissants, ya même des zombies ^^’ … Mais aussi de bons côtés : des adaptations climatiques, des villes souterraines, un renouveau super ingénieux… Le tout nous permet de réfléchir à notre vie avec des thématiques très actuelles : réchauffement climatique, surconsommation, pandémie, nucléaire…

Des personnages intéressants
On suit Oliver dans sa quête (le livre est principalement de son point de vue), il rencontrera Tché, son opposé complet, tant par leur caractère que leur vécu. Ils vivront ensemble des moments riches en émotions. J’ai fortement apprécié la relation entre les deux jeunes. Elle se crée certes rapidement, mais c’est un premier amour, des premiers émois, des interrogations mais surtout du respects entre les deux (même si ça se frite un peu 😉 )
On croise aussi d’autres personnages un peu « cliché » comme le commandant privilégié et sexiste ou un grand méchant (qui ne l’est peut-être pas tant).

En conclusion,
Un roman prenant, parfait pour faire plonger un·e jeune lecteurice dans le post-apo, le tout est bien ficelé, les personnages attachants, les réflexions sont présentes et une lueur d’espoir brille sur la fin du roman.
J’ai découvert David Moitet et je pense que si l’occasion se représente, je me pencherai de nouveau sur un de ses livres

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80"><br>D'autres avis chez : <a href="https://lespagesquitournent.wordpress.com/2021/02/09/rc-2722-de-david-moitet-plib2021/">Saiwhisper</a&gt;,
D’autres avis chez : Saiwhisper,

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.