Widjigo – Estelle Faye

Synopsis :
En 1793, Jean Verdier,  un jeune soldat de la République est envoyé avec son régiment sur les côtes de la Basse-Bretagne pour capturer un noble, Justinien de Salers, qui se cache dans une vieille forteresse en ruines en bord de mer. Alors que l’équipée tente de rejoindre le donjon ceint par les eaux, un coup de feu retentit et une voix intime à Jean d’entrer. A l’intérieur, le vieux noble passe un marché avec le jeune soldat : il acceptera de le suivre quand il lui aura conté son histoire. Celle d’un naufrage, sur l’île de Terre-Neuve, quarante ans plus tôt. Celle d’une lutte pour la survie dans une nature hostile et froide, où la solitude et la faim peuvent engendrer des monstres…

Mon avis
Voilà un livre qui m’est tombé dessus… un livre d’Estelle Faye, on ne laisse pas passer ça ! Je sais que le mois d’octobre à tirer sa révérence, mais c’était le livre parfait pour un mois d’octobre (et de novembre si vous souhaitez prolonger l’ambiance d’Halloween)
Trigger Warning : Ayez les tripes accrochées ! J’ai mis un moment à le lire pour « digérer » les scènes assez … enfin voilà

Un cadre propice aux frissons
Ce roman commence lors d’un soir de grosse tempête sur une presqu’île bretonne et nous mène dans un passé encore plus effrayant où temps humide, brume constante et hiver sont de mise. Ajoutez à ça un gros naufrage, un jeune noble (légèrement) en manque et une bande d’inconnus aux profils variés.

Un véritable carnage
Widjigo rappelle le Wendigo, un esprit / une créature maligne issu de la culture des natifs amérindiens et bien je peux vous dire que le Widjigo de ce livre n’est pas un tendre…
Les pertes s’enchainent sans qu’on comprenne réellement ce qui se passe… Une longue histoire de culpabilité, de vengeance et de justice.

Une plume à tomber
Le truc bien avec Estelle Faye c’est que quelque soit le sujet, on sait qu’on va être transporté ! Ici dans ce monde réel teinté de fantastique, on est bien pris aux tripes.

Conclusion,
Widjigo est un livre qui fait peur (mais pas comme des trucs méga gore, même si ok, ya des passages…), qui vous retourne, vous prend aux tripes et vous fait réfléchir… Le Widjigo n’est pas qu’une simple créature effrayante !

Regardez moi cette couverture d’Aurélien Police !

D’autres avis chez : Célinedanae, Dup, …
Pour aller plus loin : Un article chez Albin Michel Imaginaire,

4 réflexions sur “Widjigo – Estelle Faye

  1. Ma Lecturothèque 8 novembre 2021 / 18:05

    Ce roman me tente beaucoup ; à chaque fois que je le vois passer, à chaque fois que je lis un retour à son sujet, ça me donne envie de le lire.

    J'aime

  2. Light And Smell 8 novembre 2021 / 20:57

    Il est dans ma PAL et je garde à l’esprit que ça risque d’être une lecture qui remue !

    J'aime

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.