Le Temps du Teuz – Morgan of Glencoe

Synopsis :
Dans le monde de 
La Dernière Geste, il est offert lors du solstice d’hiver des cadeaux en toute discrétion. Seul un indice laissé opportunément permet de découvrir qui en est l’auteur. Une manière de faire qui provoque des grands moments de complicités, d’amitiés, d’amour… et de drame !

Mon avis
Ayant un attachement particulier à La Dernière Geste (LDG) et surtout son univers foisonnant, j’étais curieuse de retrouver le Temps du Teuz, dont j’avais déjà écouté quelques morceaux en 2019 lors de la période de l’Avent. Parce que oui, Le Temps du Teuz se prête plus à la période « noëlesque » que automnale. Le livre est aussi accompagné d’une Bande Originale de la saga littéraire que j’ai eu la chance d’écouter en live lors du concert de l’autrice aux Imaginales.
N.B : il est préférable d’avoir lu au moins le 1er tome pour les 25 premières nouvelles et d’avoir aussi lu le tome 2 avant de lire les 3 dernières nouvelles au risque de vous faire spoiler certains éléments de l’histoire. Je vais toutefois, faire mon maximum pour éviter les spoiler 😉

Des tranches de vies.
Chaque nouvelle nous conte un solstice d’hiver (sauf la nouvelle Imbolc qui se passe à Imbolc, soit en février), une presque parenthèse dans le temps, un petit bout de vie d’un des très nombreux personnages que compte La Dernière Geste. Oui, car chaque personnage croisé au détour de la Dernière Geste à une vie bien à lui et n’est pas « juste » un personnage de roman. Une vie pas toujours rose, mais qui s’adoucit parfois lors de ce fameux solstice d’hiver. J’ai donc apprécié croisé la jeunesse, plus ou moins lointaine, de certains personnages, l’origine de leur arrivée parmi les Rats ou les Fourmis…

Le Teuz, une jolie tradition
Le Teuz est une tradition issue du monde keltien (si vous avez lu LDG), vous savez qui sont les keltiens, et ils ont de nombreuses traditions dont certaines sont citées ou vécues dans les romans. Ici, on s’attache au Teuz, une sorte de Père Noël secret « en chaine » en famille ou plus. Chacun fait donc un cadeau secret à une autre personne en essayant de taper dans le mille avec quelque chose dans les centres d’intérêt ! Ce qui peut s’avérer difficile si votre Teuz est assez secret sur ses passions. La tradition est super mignonne puisque tous y participent selon ses moyens et capacités (donc si votre Teuz est un enfant de 4 ans, vous risquez fortement de recevoir un dessin 😉 )

En conclusion,
Le Temps du Teuz est une parenthèse de quasi douceur, remplie de « snowy cakes », de tempêtes d’hiver, de moments de partage et de solidarité. C’est aussi le moment d’apprendre les origines de certains personnages (ils sont tellement nombreux, on a ici une toute petite sélection, avec… je l’espère, vos préférés ; les miens y sont). Encore une petite pépite à lire… Et pour la musique, préparer les mouchoirs, ça prend (aussi) aux tripes.

Pour aller plus loin : Le livre chez son éditeur, Le Mois de … Morgan of Glencoe, Le site de l’autrice
Articles associés : La Dernière Geste : Dans L’Ombre de Paris, L‘Héritage du Rail, Ordalie

2 réflexions sur “Le Temps du Teuz – Morgan of Glencoe

    • Snow 25 septembre 2022 / 21:07

      Ouiiiiii il faut le lire ! C’est tellement un bon moment !

      J’aime

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.